LA CHUCHOTEMENT SUR Le post partum après la grossesse

QUE SE PASSE-T-IL DANS MON CORPS ET DANS MA TÊTE APRÈS L’ACCOUCHEMENT ?!

 

C’est une loi de la nature.
Après l’accouchement, le corps de la femme change.
Le fait est que la prise de poids pendant la grossesse, les bouleversements hormonaux, les modifications physiologiques dûes à l’accouchement. En fait, laissent des traces et ne peuvent s’effacer d’un coup. À commencer par, l’utérus qui va tarder à reprendre sa place et son volume initial. Ensuite, ventre post partum est devenu gros malgré que la grossesse est terminée. La préoccupation de toutes les femmes après l’accouchement est de retrouver rapidement et presque sans délai, son poids et sa silhouette avant la grossesse.

Ventre post partum, quand, comment, en combien de temps ?

Après l’accouchement, toutes les femmes surtout les plus jeunes, se posent la même question : combien de temps faut-il pour perdre le gros ventre ?
À ce niveau, il n’existe pas de réponse toute faite.
En effet, plusieurs facteurs interviennent et varient d’une femme à une autre :
_  Le métabolisme de chacune.
_  L’âge et la forme physique.
_  Les habitudes alimentaires.
_  L’élasticité de la peau.

Et d’ailleurs, le post partum est une période à part qui a ses exigences notamment en cas d’allaitement. Ainsi, l’alimentation joue un rôle essentiel notamment pour maintenir une bonne hydratation. D’où, l’adage vise juste il faut neuf mois pour faire un enfant et neuf mois pour défaire les disgrâces. Aussi, l’anatomie du ventre post partum préoccupe et inquiète.
En outre de cela, comment remplacer un ventre mou et bourrelet par un ventre plat et tonique ?
Le chemin exige patience et rigueur.

Ventre post partum, quel traitement ?

Les spécialistes conseillent avec insistance de donner la priorité à la rééducation périnéale. C’est là la condition essentielle pour reprendre convenablement les activités physiques et sportives. Il ne faut pas s’y prendre n’importe comment car cela risque de fragiliser davantage le plancher pelvien avec ce que cela comporte de risque d’incontinence urinaire. Il est donc nécessaire d’entamer une rééducation du périnée encadrée qui va permettre progressivement d’évolution vers une rééducation abdominale.
La rééducation abdominale va permettre de retrouver une ceinture abdominale ferme et retrouver un ventre plat.
Le besoin d’être coaché en cette période est important.

 

ventre post partum

Quels sports pour perdre le ventre après l’accouchement ?

Aujourd’hui, des vidéos témoins et des séances de kiné sont de nature à aider la femme à bien entamée sa préparation physique en évitant autant que possible de ne pas se blesser.
La gymnastique hypopressive est d’une grande utilité dans la mesure où il s’agit de pratiquer des mouvements doux en adoptant la  » fausse inspiration thoracique ».
Dans cet état d’apnée, les muscles toniques du périnée travaillent et se contractent par réflexe. Cet exercice est également conseillé en situation de diastasis du grand droit ( écartement de la sangle abdominale).

En période de post accouchement, la femme doit prendre un soin particulier à sa peau.
Le recours à l’application régulière d’huile anti vergetures et de crèmes sera bénéfique. Les massages vont permettre d’activité la circulation sanguine et lymphatique et de permettre à la peau de retrouver son élasticité.

L’obsession post partum

La situation qui obsède le plus les femmes après l’accouchement est le tablier de la grossesse.
C’est la situation où la peau du ventre est flasque, distendue et tombante.
Dans ce cas on parle de tablier abdominal qui désigne un relâchement cutané du bas ventre ayant tendance à se relâcher partiellement ou intégralement au niveau du pubis.
Le tablier abdominal peut également s’accompagner d’un excès graisseux au niveau du bas ventre ou bien d’un diastasis du grand droit ou d’une hernie ombilicale.
Face à ce ventre mou qui tombe et s’affaisse, certaines femmes s’impatientent et choisissent des solutions radicales: la chirurgie esthétique et réparatrice (liposuccion, mini lifting abdominal, plastie abdominale, lifting complet du ventre).

L’importance de la nutrition

Retrouver un ventre ferme et plat n’est pas réalisable sans alimentation équilibrée et saine.
Certes il est légitime que la femme, après neuf mois de grossesse, de privations et de contraintes, veuille se libérer enfin et se faire plaisir.
Mais attention, la consommation exagérée d’aliments gras et riches en sucres sont à éviter, par contre il convient de favoriser une alimentation riche en fruits, légumes et viandes maigres.
Ne pas hésiter également à faire des emplettes d’oméga 3, de fibres et de magnésium mais aussi de fer et de vitamines.
La limite est de ne pas tomber dans l’excès en adoptant une diète ou un régime trop restrictif.
Il a également la possibilité d’opter pour les compléments alimentaires.

PRENEZ LES BONNES PRATIQUES

Certains conseils avisés ( formule trois en un ) permettent de perdre du poids, de mincir, de réduire la cellulite et de raffermir la peau. La bonne hydratation est également une exigence. Pas moins de 1,5 de litres d’eau par jour pour être capable de drainer les toxines , d’hydrater la peau.
Pour cela et pour faciliter l’hydratation, il existe des infusions gourmandes sans sucre.
La rééducation du périnée passe par le sport et dans ce domaine aussi il faut être coaché.
Les experts peuvent également vous conseiller des produits correcteurs de vergetures à partir d’actifs naturels.
L’objectif essentiel reste d’obtenir un ventre ferme, plat, avec une surface cutanée resserrée. Il existe une profusion de produits, de crèmes et de massages que la cosmétique propose aux femmes et aux jeunes mamans

Conclusion

La femme désireuse d’effacer les séquelles de la grossesse et de l’accouchement ne doit pas être trop impatiente car la réussite d’un tel objectif exige de donner du temps au temps.

Laissez un commentaire