La pose d’un implant fessier aussi appelé prothèse de fesse, sert principalement à apporter plus de rondeurs au fesses plates. En effet, les implants fessiers sculptent parfaitement le galbe du creux sous les hanches. En somme, en utilisant la technique de la pose des implants fessiers cela permet d’obtenir un résultat naturel et raffiné.

Quand la pose d’implant fessier s’impose ?

En présence de fesses plates, il est conseillé de se référer à une augmentation du volume des fesses par pose d’implant. Généralement, les fesses plates sont principalement d’origine congénitale mais aussi en liaison avec la morphologie de la personne. Cependant, elles peuvent être du à un important amaigrissement.
En effet, ce défaut inesthétique touche les femmes mais aussi les hommes. Généralement, une femme ayant des fesses fermes et bien rondes est considérée féminine et plus séduisante. Contrairement, aux hommes qui arrivent à obtenir des fesses bien galbées avec des activités sportives, les femmes obtiendront un fessier bien tonique mais la forme plate ne disparait pas. C’et ainsi que l’augmentation des fesses sera de grand recours pour un effet plus volumineux.
Il faut savoir que la pose des prothèses des fesses est souvent associée à une liposuccion des hanches pour mettre en valeur un beau fessier bien ferme.

Le déroulement de la chirurgie d’augmentation des fesses par pose d’implant

D’abord, il faut savoir que la chirurgie d’augmentation des fesses se pratique généralement sous anesthésie générale. De plus elle nécessite une à deux nuits d’hospitalisation pour une durée d’intervention d’environ une heure.
En effet, les implants remplis d’un gel de silicone cohésif sont très résistants. Pour commencer et en prenant en considération l’apparence d’origine des fesses de la patiente, le chirurgien va choisir la taille et la forme de l’implant fessier. En effet, plusieurs formes de prothèses existent : les rondes, les ovales, les biconvexes ou encore les oblongues. De plus, les implants se différencient par leurs tailles avec un volume moyen qui vari entre 250 à 350 cm².
Suite à cela, le praticien va pratiquer une incision verticale au niveau du pli du fessier d’environ 6 cm. De ce fait, la cicatrice pratiquement invisible. Ensuite, il introduit les implants au niveau de la loge aménagée par décollement du muscle grand-fessier, située au niveau de la partie supérieure des fesses. Par la suite, le praticien va suturer les plans profonds et la peau avec des fils résorbables. Et pour finir, des bandes élastiques vont être posés faisant office à un pansement modelant.

Les suites post opératoire de la pose d’un implant fessier

Suite à la pose d’implants fessiers, il y aura des douleurs plus ou moins intenses pendant 7 à 8 jours. Ensuite, le chirurgien soulève le grand fessier pour insérer la prothèse et c’est cette opération qui provoque des douleurs après la pose. Pendant 10 jours, il va y avait des œdèmes et des ecchymoses. Mais aussi pour reprendre les activités normales il faut attendre environ un mois. De plus, il faut porter une attention particulière à la gestion de la douleur. Cependant, directement en salle de réveil, des analgésiques de différentes forces ont été administrés par voie intraveineuse lorsque l’anesthésie a été libérée. Une fois le patient de retour dans la chambre, le personnel soignant évaluera périodiquement l’importance de la douleur pour augmenter ou non la dose d’analgésiques. En effet, le patient doit passer 2 nuitées à la clinique afin d’être suivi.
De retour à la maison, vous devez éviter toute pression au niveau des fesses en position assise pendant 6 semaines. En plus, il est conseillé de s’allongée sur le ventre et de ne pas se pencher ou de soulever des objets. Mais aussi, il est préférable que le patient soit assis bien droit. C’est aussi une bonne idée de fournir une aide ménagère pour les activités quotidiennes, comme faire les courses, monter les escaliers, faire la lessive, etc. Une fois cette étape délicate franchie, le patient sera très satisfait du résultat et oubliera rapidement l’inconfort des premiers jours

La chirurgie d’augmentation fesse par ou par lipofilling en Tunisie : que choisir ?

D’une certaine manière, c’est une question de choix. En effet, c’est le chirurgien qui aide à prendre les meilleures décisions et à répondre à vos attentes et exigences. Dans certains cas, il peut être nécessaire de compléter l’augmentation du fessier avec la propre graisse du patient, surtout si vous avez beaucoup de graisse ailleurs.
D’abord, l’inconvénient du lipofilling fessier est que la graisse peut parfois être réabsorbée. Dans ce cas, le chirurgien sera en mesure de conseiller une autre façon pour augmenter le volume de vos fesses.
En Tunisie, l’augmentation des fesses par implants fessiers produit généralement une augmentation de taille plus importante que l’augmentation par lipofilling. Les implants fessiers varient généralement en taille de 200 millilitres (cc) à 560 millilitres (cc) par implant. En revanche, en cas d’une augmentation par lipofilling, un grand nombre d’injections dans les fesses ou plusieurs procédures BBL sont nécessaires pour obtenir un degré d’augmentation similaire à celui des implants.
Pour conclure, l’augmentation des fesses par implants en Tunisie est une bonne option si le patient manque de graisse à injecter ou préfère des résultats qui durent plus longtemps que le lipofilling.

Demandez votre devis gratuit


    Télécharger un fichier (ex: dossier médical si besoin)



    NOUS VOUS rappellerons